Recommandation de l’OKAJU concernant certaines mesures sanitaires et leur impact sur la santé physique et mentale des enfants et jeunes – avis relatif au projet de loi 7836

L’Ombudsman fir Kanner a Jugendlecher (OKaJu) fut saisi par plusieurs parents et acteurs, qui s’opposent au port du masque obligatoire à l’école, ainsi qu’aux tests rapides de dépistage au covid. D’après eux il s’agit d’une violation des droits fondamentaux de l’enfant, respectivement des articles 161 , 24-1 2 , 293 et 324 de la Convention Internationale des Droits de l’enfant. Ils estiment que le port du masque est plus nuisible que protectrice pour les enfants. Ils estiment que les enfants sont soumis au chantage en se faisant dire que s’ils ne portent pas le masque, ils pourraient infecter leur grand-mère. Ceci ne va pas à l’encontre du bien-être des enfants. Selon les études sur lesquelles ils s’appuient, le virus est uniquement dangereux pour les personnes âgées et vulnérables et non pas pour les enfants. Ils ajoutent que les mesures sont difficiles à mettre en application dans une salle de classe pendant toute une journée. Ils estiment que le principe de proportionnalité n’est pas appliqué en s’appuyant sur des chiffres et des statistiques. 

lire la suite 

 

OKaJu - Kontakt

Ombudsman fir Kanner a Jugendlecher
Mënscherechtshaus 

65, route d’Arlon
L-1140 Luxembourg
Notre nouveau no de téléphone : 28 37 36 35
contact[at]okaju.lu

Go to top